La Pensée Créatrice

19 juillet 2011 par , Pas de commentaire

 

La Pensée Créatrice

 

La Pensée Créatrice est tout d’abord un attribut universel qui est confié à la Sagesse qui réside en l’Être Humain à travers son propre discernement et libre arbitre.

Cet attribut légitime est le sublime processus créateur qui permet à l’Être Humain de transformer la nature de sa Pensée Intime en la matérialisant sous forme concrète dans l’univers physique.

La Pensée Créatrice est à l’image du fleuve qui part de sa source et conduit son eau sans discontinuité jusqu’à l’océan de la création.

La Pensée Créatrice trouve son origine et prend sa source dans une situation, un évènement, dont les circonstances, parfois traumatisantes dans un sens déstabilisant ou au contraire motivant, ont un impact psychologique puissant sur notre Être. Elle peut également émaner d’un plan de conscience plus intuitif au-delà d’une conscience ordinaire

La Pensée Créatrice, comme le fleuve, conduit l’énergie de sa source jusqu’au terme de sa création et à son accomplissement.

Son parcours échappe souvent à notre vigilance car le cours de l’énergie peut être très sinueux, tantôt circulant à terrain découvert, tantôt à travers des gorges souterraines, invisible au regard fugitif ou distrait.

Son parcours, bien souvent imprévisible, suit le cours des situations ou des évènements que nous confrontons qui le happe et l’attire comme un aimant.

La Pensée Créatrice détient et nourrit une Intention pure, unique et résolue dont le but essentiel est de manifester l’objet de sa création. Elle n’a de cesse d’exister jusqu’à son accomplissement et poursuit le chemin de son action jusqu’à ce qu’elle soit découverte et identifiée correctement et soit alors conservée délibérément ou transformée ou encore dissoute.

Comme le fleuve, le trajet du lit de l’énergie d’une Pensée Créatrice est alimenté et amplifié par l’apport des affluents qui jalonnent son parcours créateur.

Ces affluents prennent leur source dans les pics de nos émotions et dévalent les vallées de nos pensées périphériques hyperactives.

Ces affluents sont la trame qui influence nos interprétations et conditionne nos réactions à la Réalité qui nous fait face à chaque instant. Ils agissent comme des filtres colorés qui teintent et façonnent notre perception de la Réalité.

Ces affluents sont en constante interaction avec la Pensée Créatrice et se renforcent mutuellement. Ils sont, d’une part, constitués et entretenus par l’influence sous-jacente discrète de la Pensée Créatrice originelle et, d’autre part, alimentent, nourrissent et amplifient à leur tour, l’influence, l’action et la nature de la Pensée Créatrice sur notre trajectoire d’incarnation.

Il n’est certes pas aisé de déceler les véritables Pensées Créatrices qui sont à l’origine de la nature de notre Réalité individuelle et collective. Nous pouvons accéder assez facilement à la perception de certains affluents mais certains, nombreux, restent invisibles ou transparents à notre vigilance ordinaire.

Et pourtant, si nous voulons intervenir, choisir véritablement et délibérément le cours de notre Réalité et de son évolution, nous devons nous engager, comme les saumons qui remontent le courant des cours d’eau jusqu’à la source de leur naissance pour pondre à leur tour les œufs de leurs nouvelles créations, à remonter le fil conducteur de la Pensée Créatrice originelle jusqu’à la racine qui a engendré sa source.

Ce parcours périlleux, pas toujours simple, demande un véritable engagement et une détermination résolue faisant appel à l’intégrité et au courage de faire face à soi-même.

C’est pourtant là, à travers une démarche responsable et autonome, consistant à pénétrer au centre de soi-même, que réside notre maîtrise d’organiser, de gérer la nature de notre Réalité et de pouvoir lui donner un sens noble et généreux.

C’est pourtant là, à travers la découverte et l’identification des véritables causes qui conditionnent la nature de notre Réalité, que nous pouvons exercer notre véritable pouvoir et nous soustraire au pouvoir de la confusion des fatalités superstitieuses.

C’est pourtant là, de cet espace créateur bienveillant, résidant au cœur de notre Cœur, que nous pouvons changer et transformer nos points de référence ; stopper et éradiquer ceux qui font barrage au courant naturel et abondant de la Vie ; choisir ceux qui sont source de joie, d’émerveillement et d’harmonie.

Pour accomplir cela, il nous est demandé de lâcher le carcan de notre pensée académique, logique et rationnelle, induisant tant d’efforts parfois bien vains, et de nous abandonner dans les délices de la joie simple et naturelle du Ressenti. Ressenti qui perçoit, au loin et sans efforts, bien au-delà des horizons visibles limités tout en pénétrant tranquillement au cœur de la Réalité de la vraie Vie.

 

Alors bonne route à nous tous…

 

Laisser un commentaire

Pierre ARMENGAUD - Régine R... |
gregorjonc |
toutstar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Firmennetzwerk
| nyotayamsanii
| twitocce